Le MECI: Aussitôt créé, aussitôt interdit !

 Lors d'une communication à la presse le vendredi 6 janvier 2017, le Ministre de l'administration territoriale et de la gouvernance locale M.Bachar Ali Souleymane a annoncé l'interdiction des activités du Mouvement d'Eveil Citoyen (MECI) sur toute l'étendue du territoire par le gouvernement. Selon le Ministre, c'est pour la première fois dans l'histoire du Tchad que des associations de la société civile, des partis politiques et des personnalités juridiques indépendantes se mettent ensemble dans un but politique. Le Ministre d'affirmer que ce regroupement établi un partenariat séditieux avec des organisations rebelles dans l'objectif de troubler l'ordre public et la paix. Le chef de l'administration du territoire qui juge inacceptable ce regroupement, promet une évaluation de la situation avant de donner une suite pénale, administrative et législative.Notons que ce mouvement crée il y a environ  2 semaines, a déjà suscité une réaction du parti au pouvoir qui l'a vigoureusement dénoncé dans un communiqué de presse. Djouwaikina Djimtabé.

Sujets actifs

 

Commentaires récents

Support 24/7

Et pede eu platea vestibulum sit est leo nunc natoque accumsan. Felis tellus adipiscing Nullam orci consectetuer dictumst.

Vestibulum volutpat interdum eros